Accueil » Séminaires grand public » Colloque « l’erreur en sciences » (22 et 23 novembre 2012)


Colloque « l’erreur en sciences » (22 et 23 novembre 2012)

Colloque annuel à la mémoire de Cathy Dufour co-organisé par le laboratoire des Archives Henri Poincaré, l’Institut Jean Lamour et l’Institut Elie Cartan de l’Université de Lorraine avec la participation du département de Physique et Mécanique.

Le colloque aura lieu les jeudi 22 et vendredi 23 novembre 2012 dans l’Amphi 7 de la faculté des Sciences. Il s’adresse aux étudiants en master ou doctorat et aux chercheurs en mathématiques, physique, philosophie,…

Cette manifestation annuelle est issue d’une longue collaboration entre des philosophes et historiens des sciences des archives Henri Poincaré, des mathématiciens de l’IREM et de l’institut Elie Cartan et des physiciens de l’institut Jean Lamour. Elle s’adresse aux étudiants de master, aux doctorants et aux chercheurs en mathématiques, physique, philosophie, … Elle est également ouverte à un public plus large notamment par le biais d’une conférence  »grand public ». Les quatre éditions précédentes ont traité de la question de Comment cherche-t-on en Sciences (Novembre 2011), de la question de L’espace et du temps (Mars 2010), des Images en Mathématiques et Physique (Mars 2009) ou encore de la question du Progrès en Sciences (Février 2008). L’édition 2012 de ce colloque sera consacrée à la question de l’erreur en sciences autour des trois sessions : Qu’est-ce qu’une erreur en science, Erreur et communautés scientifiques, L’erreur en fondement.

L’erreur est inhérente au processus scientifique de deux manières ; d’une part, toute opération de mesure intègre celle de l’erreur que l’on commet et même que l’on va commettre, d’autre part, toute activité de représentation d’une réalité ou toute pratique inscrite dans un champ social impliquent de faire des erreurs. On ne voit pas pourquoi – et l’histoire des sciences le montre – pourquoi les sciences échapperaient à cette éventualité. Encore faut-il préciser quelle est la spécificité des erreurs commises en sciences ? Lors de ce colloque, nous nous proposons d’aborder quelques-unes des questions suivantes : Qu’est-ce qu’une erreur scientifique ? Comment la découvre-t-on ? Est-elle inutile, contre-productive ou bien au contraire permet-elle d’avancer ? Quelle est sa place dans la pratique scientifique selon sa nature ? A-t-elle le même statut en mathématiques et en physique, ou dans les sciences naturelles plus généralement ? Les grandes découvertes scientifiques sont-elles exemptes d’erreurs ? Peut-on faire des découvertes importantes sur la base d’une erreur initiale ? C’est à ces questions faussement naïves que nous essaierons de répondre lors de ce colloque.

Programme accessible sur
http://www.lpm.u-nancy.fr/webperso/chatelain.c/GroupeM/Colloque-Nov12/index.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *